Philosophie, musique, morale

En tant que philosophe

Le 17 novembre 2016

 Vladimir Jankélévitch
1931 : Henri Bergson , Paris Alcan, 293 p. ; 1959, 2e éd. aug., Paris PUF, 300 p. ; 1989, d. éd. Quadrige, 300 p.

 Vladimir Jankélévitch
1933 : L’Odyssée de la conscience dans la dernière philosophie de Schelling , Paris, Alcan, 357 p . Nouvelle édition, éd. L’Harmattan (2005).

1933 : Valeur et signification de la mauvaise conscience , Paris, Alcan, 159 p. ; 1966, La Mauvaise Conscience , 2e éd. aug., Paris, Aubier-Montaigne, d. éd. 1982.

 Vladimir Jankélévitch
1936 : L’Ironie , Paris, Alcan, 149 p. ; 1950, L’Ironie ou la bonne conscience , Paris, 200 p. ; 2e éd. Paris, PUF ; d. éd. Paris, Flammarion, 1979, 200 p.

 Vladimir Jankélévitch
1938 : L’Alternative , Paris, Alcan, 220 p. ; 1963, chap. 2, L’Aventure, l’Ennui, le Sérieux , Paris, Aubier-Montaigne ; 1994, Premières et Dernières Pages , Paris, Seuil, chap. 8.

1942 : Du mensonge , Lyon, Confluences, 128 p. ; 2e éd. 1945.

1947 : Le Mal , Cahiers du Collège philosophique, Paris, Arthaud.

 Vladimir Jankélévitch
1949 : Traité des vertus , Paris, Bordas, 847 p.

 Vladimir Jankélévitch
1954 : Philosophie première, introduction à une philosophie du presque , Paris, PUF, 268 p. ; 2e éd. 1968, 1985, Quadrige, d. éd.

1956 : L’Austérité et la vie morale , Paris, Flammarion, 251 p.

 Vladimir Jankélévitch
1957 : Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien , Paris, PUF, 216 p. ; 1980, 2e éd. aug., Paris, Seuil, t.I : La Manière et l’Occasion , 144 p., t. II : La Méconnaissance. Le Malentendu , 248 p., t. III : La Volonté de vouloir , 86 p.

 Vladimir Jankélévitch
1960 : Le Pur et l’Impur , Paris, Flammarion, 251 p. ; 1978, 2e éd.

1963 : L’Aventure, l’Ennui, le Sérieux , Paris, Aubier-Montaigne, 223 p. ; 1976, 2e éd.

 Vladimir Jankélévitch
1966 : La Mort , Paris, Flammarion, 426 p. ; 1977, 3e éd.

1967 : Le Pardon , Paris, Aubier-Montaigne, 216 p.

 Vladimir Jankélévitch
1968 : Traité des vertus , réed. complète, t. I : Le sérieux de l’intention , Paris, Bordas, 275 p. ; 1984, d. éd., Paris, Flammarion

 Vladimir Jankélévitch
1970 : Traité des vertus , réed. complète, t. 2. Les Vertus et l’Amour , Paris, Bordas ; 1986, d. éd. Paris, Flammarion

 Vladimir Jankélévitch
1971 : Pardonner , Paris, Le Pavillon, Roger Maria éd., 101 p. ; 1986, L’imprescriptible , Paris, Seuil, 106 p.

1972 : Traité des vertus , réed. complète, Paris, t. 3 : L’Innocence et la Méchanceté , Paris, Bordas, 454 p., 1986, d. éd. Paris, Flammarion

1974 : L’ Irréversible et la nostalgie , Paris, Flammarion, 319 p. ; 1983, 2e éd.

 Vladimir Jankélévitch
1978 : Quelque part dans l’inachevé (en collaboration avec B. Berlowitz), Paris, Gallimard, 265 p. ; 2e éd., Paris, 1987.

 Vladimir Jankélévitch
1980 : Le Je-ne-sais-quoi et le presque rien , nouv. éd. remaniée, t. 1 : La Manière et l’Occasion , 144 p. ; t. 2 : La Méconnaissance. Le Malentendu , 248 p. ; t. 3 : La Volonté de vouloir , 86 p., Paris, Seuil.

 Vladimir Jankélévitch
1981 : Le Paradoxe de la morale , Paris, Seuil, 188 p.

 Vladimir Jankélévitch
1984 : Sources , 1. Lectures : Tolstoï, Rachmaninov . 2. Ressembler, dissembler . 3. Hommages  : X. Léon, J. Wahl, L. Brunschvicg. Recueil établi par F. Schwab, Paris, Seuil, 145 p.